École de pharmacie à Tansen

Des pharmaciens bien formés en nombre suffisant dans l’ouest du Népal, district de Tansen.

Qu’est-ce qui motive ce projet ?

Au Népal, les grands centres urbains offrent de bons services de santé mais qui ne profitent qu’à la population aisée.

Il n’y a qu’un pharmacien formé pour 100’000 habitants, principalement dans les grandes villes.

C’est pourquoi l’organe étatique approuvant les cursus de formation au Népal a vu la nécessité de mettre en place une formation professionnelle de pharmaciens (niveau pharmacien adjoint), au sein de la Tansen School of Health Science.

Quel sont les bénéfices attendus pour la population népalaise ?

La présence permanente de pharmaciens dans les hôpitaux et dans les pharmacies provinciales contribuera à l’amélioration du système de santé publique par :

  • une dispensation des médicaments sûre et adéquate ;
  • une gestion professionnelle des prescriptions et des conseils donnés aux patients.

Qu’est-ce qui a déjà été accompli ?

Une école de laborantins a été mise sur pied en 2015, un projet d’envergure piloté par Marianne Brocqueville, collaboratrice du SME. Laborantine de métier, cette Suissesse partage son expertise depuis de nombreuses années au Népal, en collaboration étroite avec la Tansen School of Health Science. Le succès de cette école se mesure par la demande de places pour les études qui dépasse l’offre disponible. L’année 2020 a vu l’arrivée de la cinquième volée de 30 étudiants.

Quels sont les objectifs ?

Former 40 pharmaciens sur une période de 3 ans (niveau pharmacien adjoint). La première année de formation se fait en commun avec les étudiants de l’école de laborantins.

Construire 3 bâtiments :

  • 2 bâtiments comprenant 6 salles de laboratoire, 6 salles de cours, 2 salles des professeurs ;
  • et 1 internat de 22 chambres pour 90 étudiants.

Le dossier de construction établi par des architectes népalais a été examiné par un expert suisse.

Engager 7 professeurs à plein temps pour dispenser un curriculum équilibré entre la théorie et la pratique.

A quand l’autonomie ?

L’école de pharmacie s’autofinancera 3 ans après son lancement grâce aux écolages payés par les étudiants, à l’instar de ce qui a été réalisé par l’école de laborantins.

La Tansen School of Health Science poursuivra le suivi pédagogique et la gestion de la maintenance des bâtiments.

Qui est nos partenaires locaux ?

Le SME collabore depuis 2013 avec :

  • la Tansen School of Health Science, qui a reçu en 2019 le prix « Institut d’excellence » du gouvernement népalais pour la qualité de son enseignement ;
  • le United Mission Hospital de Tansen, partenaire fiable existant depuis 1954.
Financement du projet (CHF) 2021-2024
Coût total du projet 1 107 000
Contribution du partenaire local 209 000
Contribution institutionnelle DDC 330 000
Fonds propres SME 45 00
Contribution à pourvoir 523 000

Informations sur le projet

Pays: Népal
Lieu: Tansen
Période concernée: 2021-2024
Coût total: 1 107 000 CHF
À pourvoir: 523 000 CHF
Télécharger la fiche du projet en PDF
Vidéo du projet sur YouTube
Menu