De nouvelles inondations frappent le Laos

Depuis le milieu du mois d'octobre, une nouvelle inondation sévit dans plusieurs villes et villages de la province de Savannakhet, au sud du Laos. Récit du terrain.

Vanh K. et son épouse Chansy viennent de rentrer en France après un long séjour au sud du Laos, prolongé par la crise sanitaire. Ils racontent:

"L’inondation emporte non seulement les récoltes, mais aussi les habitations des familles sinistrées. Dans le village de Vang Khot (Sépone), seules 2 des 30 maisons sont restées debout. Aujourd’hui encore, le niveau des eaux continue de monter, allant jusqu’à 18,5 m – bien au-delà du niveau d’alerte fixé à 15 m. Contrairement à l’année dernière, cette catastrophe naturelle a détruit toutes les récoltes de riz qui étaient sur le point d’être moissonnées. C’est la première fois qu’une inondation de cette ampleur a lieu durant la saison de la moisson."

"Cependant, la pluie n’est la seule cause de cette catastrophe. En effet, les différents barrages hydroélectriques de la région ont diminué le niveau de leurs réservoirs pour ne pas répéter le drame de Sépiène-Sé Nam Noy (Attopeu) d’il y a trois ans, laissant ainsi s’écouler des milliards de m³ d’eau. Il n’est pas difficile d’imaginer le désarroi et le désespoir de toute une population qui, en plus d’avoir tout perdu, doit, dans l’urgence, trouver un refuge, de l’eau potable, des vivres, de quoi dormir et se vêtir. Même si l’armée et les différentes organisations locales font tout leur possible pour aider les populations sur place en leur fournissant ces denrées de première nécessité, les besoins sont encore extrêmement importants et nécessitent une aide extérieure."

Un soutien apprécié qui est à nouveau sollicité

Un bel élan de solidarité était né il y a un an, notamment au sein de la FREE qui est très impliquée historiquement auprès des Laotiens. Vanh et Chansy en ont été témoins durant leur dernier séjour: "Notre participation financière de l’année dernière a fortement été appréciée. En effet, de nombreuses personnes, chrétiennes et non chrétiennes, nous ont exprimé leur vive reconnaissance lors de notre dernière visite. Cette aide est un témoignage fort d’une solidarité sans faille avec ces personnes qui doivent endurer les mêmes épreuves année après année."
Cet appel à la solidarité est relancé aujourd'hui: "Je me permets ainsi de vous demander une aide financière pour que nos coordinateurs sur place puissent acheter et distribuer de la nourriture, des vêtements, des couvertures, des moustiquaires, etc." Nous vous relayons cet appel, avec d'autant plus de conviction que nous disposons d'un partenariat à long terme avec des personnes et des ONG locales qui sont le mieux à même de faire parvenir toute aide là où elle est le plus nécessaire.
Nous vous invitons donc à manifester votre générosité et votre solidarité envers les personnes sinistrées de la région de Savannakhet en effectuant un don via le SME par TWINT ou notre CCP, avec la mention Urgence inondations Laos.